Du thé et du pain, seule nourriture dans les camps de Tindouf

0
773

Sans-titre-2

Le mouvement contestataire de la Jeunesse du changement a adressé un cri de détresse depuis Tindouf pour dénoncer les conditions inhumaines, dans lesquelles vit la population séquestrée par le polisario. La rupture du jeûne consiste, chaque jour, en un repas composé uniquement du thé et du pain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*