Erdogan dénonce le rôle de l’Egypte

0
907

media_xll_6914559

Le Premier ministre islamo-conservateur turc Recep Tayyip Erdogan a dénoncé vendredi le rôle de l’Egypte et de son président « tyran », Abdel Fattah al-Sissi, dans l’opération militaire israélienne visant le mouvement islamiste Hamas qui contrôle la bande de Gaza.

« Il (Sissi) n’est pas différent des autres (Israël). Sissi lui-même est un tyran », a lancé M. Erdogan devant la presse à Istanbul, interrogé sur l’opération terrestre d’Israël qui fait suite à plusieurs jours de bombardements israélien contre l’enclave palestinienne.M. Erdogan a accusé l’administration égyptienne d’agir « ensemble » avec l’Etat hébreu contre le Hamas, soutenu par le gouvernement turc.L’Egypte, habituelle médiatrice dans les conflits entre le Hamas et Israël, avait tenté en vain de faire accepter un cessez-le-feu peu favorable au Hamas, sans même le consulter.

Le président égyptien, ancien chef de l’armée, avait chassé du pouvoir il y a un an l’islamiste Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans. Le Hamas, comme la confrérie des Frères musulmans, a été interdit en Egypte.

En revanche Ankara avait soutenu M. Morsi et rompu avec Le Caire quand celui-ci fut évincé du pouvoir.

« L’administration en Egypte n’est pas légitime », a estimé le Premier ministre turc, l’accusant de vouloir exclure le Hamas de tout accord de paix à Gaza.

Et une nouvelle fois, M. Erdogan, champion de la cause palestinienne, a attaqué en termes forts l’Etat hébreu, l’accusant de perpétrer un « génocide » à Gaza contre les Palestiniens.

« Israël est un pays qui menace la paix dans le monde et le Proche-Orient », a-t-il insisté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*