Marouane Fellaini, un lionceau devenu Diable rouge

0
1238

Cela n’a échappé à personne : l’auteur du but décisif contre les Algériens est Marocain. Marouane Fellaini aurait pourtant pu rejoindre les Lions de l’Atlas.

marouane-felaini-680x365

Le talentueux milieu de terrain belge Marouane Fellaini a fait une entrée tonitruante le mardi 17 juin, en marquant le but de l’égalisation lors du match qui opposait la Belgique à l’Algérie dans le cadre du Mondial 2014.

Les plus férus d’actualité sportive le savent : Fellaini aurait pu faire partie des Lions de l’Atlas.

Hypothèse 1 : « Vexé »

Le joueur d’origine marocaine a choisi la sélection belge plutôt que la marocaine. Mais avant de porter la tunique des Diables rouges, Marouane Fellaini a évolué avec la sélection olympique marocaine à l’âge de 16 ans.

L’expérience fut de courte durée. En 2008, le père du joueur, Abdellatif Fellaini, lui-même ancien gardien de but du Raja de Casablanca et du Hassania d’Agadir, en a expliqué les raisons :

[Marouane] avait été appelé en sélection marocaine des moins de 20 ans pour préparer le Mondial 2005 de la catégorie. Il n’avait joué que vingt minutes d’un match amical et n’avait pas été sélectionné pour le Mondial. Ça l’a vexé.

Hypothèse 2 : « La Belgique a été plus rapide »

Questionné sur son choix de sélection lors de l’émission Le Club du dimanche sur la chaine beIN Sports, le 27 octobre 2013, Marouane Fellaini a livré une tout autre version :

Je pouvais jouer avec le Maroc, mais la Belgique a été plus rapide (…) j’avais 18 ans et ça faisait 6 mois que j’étais professionnel.

Fellaini a révélé que le sélectionneur du Onze marocain de l’époque, Fathi Jamal, a estimé que son profil ne correspondait pas aux besoins de l’équipe. Et de conclure qu’il a le « profil pour la Belgique ».

Maroune Fellaini, 26 ans, a rejoint le club anglais de Manchester United en septembre 2013. Il est passé par le club Standard de Liège en Belgique. Mais c’est à Everton FC, en Angleterre, où il passé 5 saisons, qu’il s’est fait connaître.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*