Maroc-Tunisie: Les esprits malintentionnés se déchaînent

0
841

SM-decoration

Le Cabinet royal dément catégoriquement les informations faisant état d’un prétendu différend entre le roi Mohammed VI et le président tunisien Moncef Marzouki.

Le Cabinet royal a démenti un quelconque différend entre le roi Mohammed VI et le président tunisien, qualifiant d’aberration et de bassesse les informations relayées par une certaine presse jalouse que la visite du souverain soit une réussite totale. « Le Maroc dément l’information relayée par une certaine presse malintentionnée sur un prétendu différend entre SM le roi Mohammed VI et le président tunisien », selon un communiqué publié, dimanche, par le Cabinet royal. Et d’ajouter que « les auteurs de cette aberration ont volontairement ignoré que le protocole ne prévoit pas la présence du président au sein de l’assemblée en pareille occasion. Cette aberration est d’ailleurs formellement démentie par la présidence tunisienne ».

« Le Maroc saisit le fait que les ennemis du rapprochement et adversaires de l’édification maghrébine soit affectés par la réussite de la visite royale », souligne la même source, ajoutant que « le royaume du Maroc ne peut que déplorer que ces parties en arrivent à de telles bassesses ». Les observateurs renvoient les adversaires du Maroc au communiqué maroco-tunisien qui couronne cette visite royale.

Tellement cette visite est un succès, Le roi Mohammed VI prolongera son séjour en Tunisie de deux jours, au terme de sa visite officielle. Le souverain a reçu, dimanche, Beji Caid Sebssi, ancien premier ministre et président du parti tunisien « Nidae Tounes ».

Le roi Mohammed VI prolongera son séjour en Tunisie de deux jours, au terme de sa visite officielle, programmée du 30 au 1er juin dans ce pays frère. Le souverain a reçu, dimanche après-midi, Beji Caid Sebssi, ancien premier ministre et président du parti tunisien « Nidae Tounes », appris, dimanche, Le360 de sources concordantes. Cette rencontre a été une occasion pour aborder les « mutations que connait la Tunisie sur la voie de la consolidation de l’Etat de droit et des institutions », selon un communiqué du Cabinet royal. On indique de même source que le souverain et Sebssi ont en outre salué la « dynamique que connaissent les relations bilatérales et le souci de les ériger en un partenariat fructueux ».

La visite du roi Mohammed VI en Tunisie a été un succès total, 25 accords de coopération bilatérale ayant été signés sur fond d’un appel du souverain devant l’Assemblée constituante tunisienne à la nécessité de construire l’Union du Maghreb arabe (UMA). Le roi a pris à témoins le peuple tunisien de la sincérité du Maroc de s’engager dans l’édification d’un ensemble régional œuvrant pour la paix, la stabilité, la prospérité et la démocratie. Cet appel restera gravé dans la mémoire collective des peuples de la région, estiment les observateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*