Bagarre sanglante à Marrakech entre deux délinquants

0
1783

images1Images archives

Deux jeunes délinquants ivres-morts se sont entretués sur l’avenue Abdelkrim El Khattabi à Marrakech sous les yeux des passants, qui assistaient impassifs en direct à un film d’horreur.

Deux jeunes délinquants dans un état d’ébriété avancée et armés de couteaux et de sabres se sont livrés, jeudi, à un affrontement sans merci sur la voie publique. Selon Al Massae, dans son édition de ce vendredi 6 juin, ils ont échangé des insultes avant d’en arriver aux mains. Les coups de poing n’ayant pas suffi à apaiser leur haine mutuelle, chacun d’eux a sorti une arme blanche pour attaquer son adversaire dans un spectacle sanglant d’une insoutenable cruauté. Ce qui a été derrière la formation d’une foule immense et d’un gros embouteillage, poursuit le journal. L’un des deux belligérants a perdu sa main dans la bagarre avant de perdre connaissance.

Annass rapporte de son côté que ledit individu a été transporté à l’hôpital Ibn Tofaïl. L’arrestation de l’autre personne n’a pas été facile vu qu’elle était assez costaud et donc difficile à maîtriser. A en juger par la version du quotidien, la personnes en question a, elle aussi, subi plusieurs blessures. Elle a été évacué vers les urgences du même hôpital. Quand l’état de santé des deux individus le permettra, ils seront présentés devant la justice.

On ne badine pas avec la sécurité à Marrakech

Marrakech a vécu ces deux dernières semaines au rythme d’une progression d’une criminalité sans précédent. Une situation qui a suscité la colère des habitants de la ville ocre et a mis en alerte les responsables sécuritaires. Une guerre sans merci est menée par la police touristique, les faucons et les forces auxiliaires qui ont revu à la hausse la fréquence de leurs rondes et leurs opérations de ratissage. Il y va de la réputation de la sécurité des citoyens en premier lieu, mais aussi de la réputation de l’une des principales destinations touristiques du royaume.

Source:Le360

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*