Un robot marocain commandé par le regard, au service des personnes à mobilité réduite

0
1649

Trois élèves ingénieurs marocains ont inventé un robot intelligent, baptisé “Red Silence”, capable de servir les personnes à déficience motrice “juste par le regard et le clignement des yeux”.

Sans-titre-3

Étudiants en 4e année à l’Ecole marocaine des sciences de l’ingénieur (EMSI) de Rabat, Yassine Mounir, Idrissi El Amrani et Hicham Bouchikhi, ont inventé un robot intelligent qui allie “innovation et humanité”.

“Ce système permet aux personnes à mobilité réduite de communiquer avec leur entourage, seulement par un simple mouvement des yeux”, soulignent les trois élèves. Grâce à leur invention, ils ont remporté le concours national “Imagine Cup”, organisé par Microsoft Maroc.

Avec ce robot, ils représenteront le Maroc à la demi-finale mondiale du concours international “Imagine Cup” de Microsoft, qui se tiendra le 31 mai à Qatar.

“J’ai une tante atteinte de la maladie de Parkinson. Un jour où elle était en crise, nous avons remarqué qu’elle fixait par son regard une photo de ses enfants accrochée au mur et nous n’avons pas compris à ce moment ce qu’elle voulait. Le lendemain, quand on est parti la voir, j’ai remarqué que la photo avait été déplacée vers la table de chevet et ma tante se sentait beaucoup mieux. J’ai compris alors qu’elle voulait que cette photo soit à côté d’elle ! C’est à ce moment là que nous avons eu l’idée de donner à ces personnes les moyens de s’exprimer”, témoigne Idrissi El Amrani.

La commercialisation passe par une startup

Ce projet est composé de trois packs. Le premier “basic” contient les lunettes, l’application et la caméra rotative qui coûtera 1.000 dirhams, alors que le deuxième, “advanced”, se compose d’un robot (1.500 dirhams). Quant au troisième, “premium”, il est constitué d’un robot, de la caméra rotative et d’une assistance pour installer le système sur un fauteuil roulant, ainsi qu’une partie Cloud qui permettra aux personnes bénéficiaires de rajouter de nouvelles fonctionnalités selon leur utilisation (2.000 dirhams).

Yassine, Idrissi et Hicham, aidés par l’EMSI, préparent un dossier afin d’obtenir un brevet d’invention auprès de l’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC). Les trois étudiants souhaitent lancer une startup pour commercialiser ce produit.

Les trois futurs ingénieurs sont convaincus que cette invention permettra d’aider les personnes qui souffrent de déficience motrice, à travers une solution complète qui leur permettra de communiquer, de se déplacer, d’exécuter des tâches et de contrôler n’importe quel élément électronique dans leur environnement.

Ainsi, ils souhaitent “offrir, dans un futur proche, un fauteuil roulant électrique, afin que les personnes à mobilité réduite puissent sortir de chez elles et se sentir plus libres, tout en permettant à leurs familles d’accéder à l’image renvoyée par le robot pour détecter leurs éventuelles chutes”.

MAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*