Meknès:Deux médecins suspendus pour fautes graves par le ministre de la Santé

0
530

Le ministre de la santé Elhoussain Louardi a décidé de suspendre deux médecins à Meknès pour fautes graves. La suspension touche également les salaires, à l’exception, s’il le faut, des allocations familiales.

cf0c9728d8bedab6603748ee4cc837b5_XL

La première décision concerne un médecin qui a refusé d’assurer la garde pour des cas d’urgence malgré les multiples appels de la part de la directrice de la délégation et du ministère.

La deuxième suspension concerne une femme médecin, absente depuis le 30 avril, qui a également refusé d’assurer la garde le 2 mai à l’hôpital régional de la mère et de l’enfant malgré les appels répétitifs du délégué régional et du responsable des ressources humaines. Ce jour là, l’hôpital a enregistré des cas d’urgence de femmes enceintes dont les situations nécessitaient des consultations et des interventions chirurgicales.

A quand les sanctions, pour les médecins qui ont commis encore plus grave à l’hôpital Hassani de Nador, ou le dernier cas de négligence a conduit à la mort d’une femme qui c’est vidé de son sang, après une césarienne?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*