Espagne : un autre passager clandestin voyage caché sur la turbine d’un ferry

0
368

Sans-titre-2

Après un Algérien, qui avait voyage cache sur une turbine, un  marocain de 20 ans a été surpris sur un ferry, caché au même endroit à arrière du bateau qui reliait Tanger à Cadiz. Il a été intercepté par la police espagnole à l’arrivée du bateau au port.

 

Une traversée au péril de sa vie. Un jeune Marocain de 20 ans s’est caché sur la turbine arrière d’un ferry pour effectuer la traversée Tanger/Cadiz, du Maroc à l’Espagne. Equipé d’une combinaison de plongée et d’un bonnet de bain, un sac avec ses effets personnels à la main, le jeune homme a sauté à l’eau pour s’enfuir à son arrivée au port. Il a très vite été intercepté par la police espagnole.

La vidéo de la police espagnole montre le jeune homme à l’arrière du bateau, marchant périlleusement sur des cales pour récupérer son sac. On voir ensuite un policier, à quai, qui attend le clandestin. Le jeune homme saute ensuite à l’eau pour gagner la rive en nageant. C’est là qu’il sera intercepté.

En début de semaine, un migrant sur trois planches de bois dans la Manche

En début de semaine, un autre clandestin, afghan cette fois, a tenté de rejoindre l’Angleterre depuis Calais en traversant la Manche à bord d’une embarcation de fortune constituée de trois planches et d’une drap en guise de voile. Il a été recueilli par les douanes en état d’hypothermie. « Je naviguais vers mon espoir. Je m’imaginais déjà arriver. J’avais de l’eau jusqu’aux genoux et je disais des poèmes », raconte ce jeune homme âgé de 33 ans , ce vendredi dans Libération.

Source lci.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*