Plantes médicinales :Houcine El Ouardi met en garde contre une utilisation inappropriée

0
772

الوردي

Le ministre de la Santé, Houcine El Ouardi a souligné, mardi à Rabat, la nécessité de lutter contre le phénomène du recours inapproprié aux plantes médicinales à des fins thérapeutiques, phénomène qui a occasionné plusieurs cas d’intoxication, voire de décès.

Répondant à une question orale sur “la propagation du phénomène d’utilisation des plantes médicinales à des fins thérapeutiques dans les médias” présentée par le groupe de l’Union constitutionnelle (UC) à la Chambre des conseillers, le ministre a fait savoir que le Centre national antipoison et de pharmacovigilance du Maroc (CAPM) a enregistré en 2013 sept cas de décès et près de 300 cas d’intoxication, à cause de l’usage inapproprié des produits faits à base de plantes.

M. El Ouardi a indiqué dans ce cadre, que son département s’apprête à présenter une loi visant la lutte contre ce phénomène, et à lancer des campagnes de sensibilisation à ses dangers, notant que la lutte contre l’usage inapproprié de ces produits nécessite le concours de tous, notamment de la société civile et des citoyens.

Le ministre avait il y a un an, pointé du doigt plusieurs animateurs d’émissions sur des radios privés traitant du sujet, estimant que ces programmes incitent les Marocains à abandonner les traitements classiques à et recourir à ces plantes.

Houcine El Ouardi avait même saisi la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA), instance officielle chargée de surveiller les ondes, et l’avait appelée dans un communiqué à “interdire toutes les émissions de conseils santé traditionnels et naturels sur les radios nationales”.

“Ces émissions communiquent à leurs publics des informations sur des traitements de toutes natures, à base de produits végétaux ou minéraux, dont les effets thérapeutiques n’ont jamais été prouvés, et dans plusieurs cas, certains produits ont été déclarés de haute toxicité et peuvent menacer la santé publique dans le pays”, avait alors affirmé le ministère dans son communiqué.

Source:aufait

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*