Perpétuité d’un homme accusé du viol et de l’assassinat de son fils âgé de 8 ans

0
652

1002737_10151690142030535_1663153374_n

Un nouveau cas de pédophilie refait surface à Taroudant. Un homme a été condamné à perpétuité pour avoir violé et tué son fils.

Les habitants de Taroudant sont sous le choc, une fois de plus, et pour cause ! Dans son édition à paraître ce mercredi 2 avril, le quotidien Assabah rapporte que la chambre criminelle près la cour d’appel d’Agadir a condamné, vendredi 29 mars, à l’emprisonnement à perpétuité d’un homme accusé du viol et de l’assassinat avec préméditation de son fils âgé de 8 ans. Le journal rappelle qu’en novembre 2013, des femmes avaient trouvé le cadavre d’un garçon jeté près d’une rivière dans le douar Talaa. La gendarmerie royale avait pu identifier l’identité de la victime:  il s’agissait d’un garçon porté disparu depuis le 20 novembre dernier.

Crimes crapuleux

Rappelons que cette même chambre criminelle avait condamné, en décembre 2004, à la peine capitale le pédophile et serial killer Abdelali Hadi pour le viol et le meurtre de neuf enfants. Des crimes crapuleux qui avaient à l’époque bouleversé non seulement les habitants de la petite ville, mais également l’opinion publique. S’en était suivi alors tout un débat quant à l’application ou non de la peine capitale.

Quelques années plus tard, un scénario quasi-similaire se rejoue, avec en toile de fonds, Taroudant encore et toujours. Et cette fois-ci encore, l’inculpé, un certain « Frimija », écope de la même peine pour l’enlèvement, le viol et le meurtre par strangulation d’une fillette à peine âgée de deux ans ainsi que d’un petit garçon de 10 ans. En l’espace d’une dizaine d’années seulement, l’histoire retiendra que la petite ville de Taroudant, réputée jadis pour la beauté de ses bijoux en argent, a vu son nom s’associer aux pires affaires de pédophilie qu’ait connues le pays.

Source:le360

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*