Prêche de Fizazi devant le roi, tout un symbole (Vidéo)

0
1894

Sans-titre-2

Après le prêche fait devant le roi Mohammed VI durant la prière du vendredi, à la mosquée Tarik Ibn Zyad à Tanger, le prédicateur Mohamed El Fizazi, ancien détenu salafiste gracié par le roi, a salué avec respect et déférence le souverain et a eu un bref échange avec lui. Des images fort parlantes.

SM Le roi a pris tout le monde de court. Comme chaque vendredi, l’agence de presse officielle annonce dans quelle mosquée du royaume Mohamed VI accomplira sa prière. Ce vendredi 27 mars, c’est à la mosquée Tarik ibn Zyad, à Tanger que le souverain est allé prier. Mais ce que la MAP omet, est que la prière est conduite par un imam haut en couleur : le cheikh Mohamed Fizazi. 

L’imam a un lourd passif avec les autorités. Condamné à 30 ans de prison pour apologie du terrorisme après les attentats du 16 mai 2003, il est libéré par une grâce royale en 2011. Le cheikh est connu pour ses positions religieuses rétrogrades si ce n’est extrémistes. Il avait ainsi applaudi l’assassinat de l’intellectuel égyptien Farag Foda par des fondamentalistes en 1992. Depuis, le Fizazi post 2011 fait l’éloge de la polygamie, et avait invité les jeunes du 20 février à se débarasser « des athées et des dépravés ». Si sur le discours religieux il n’est toujours pas le plus ouvert des imams, son discours politique a quant à lui considérablement évolué. Le cheikh a mis de l’eau dans son vin et ne cesse de marteler qu’il nest pas salafiste, ni violent et surtout qu’il est attaché à la monarchie.

La reconversion du Cheikh Fizazi a fini par convaincre, et le roi lui offre une belle réhabilitation. A la fin de son prêche : « l’imam a imploré le Tout-Puissant d’accorder soutien et assistance à S.M. le Roi, Amir Al Mouminine, protecteur du culte et de la religion, de préserver le Souverain en tant que source de bienfaits pour la Oumma« , rapporte la MAP. Mohamed VI a nouveau grand fan.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*