El Jadida : Une fille violée par son père

0
2643

bronco-bamma-girl-petite-fille-pleure-14191_w1000

Un père de famille a été condamné à  20 ans de prison par la Chambre criminelle de première instance de la Cour d’appel d’El Jadida. Le délit invoqué était que le père avait violé sa propre fille.  A noter que  la Gendarmerie Royale d’Azemmour avait reçu plusieurs plaintes émanant sans cesse du frère de la victime. Le père s’adonnait à son vice favori sur sa fille chaque fois que son épouse s’absente.

Pour rappel l’article 475 du code pénal stipulait que: « Lorsqu’une mineure nubile ainsi enlevée ou détournée a épousé son ravisseur, celui-ci ne peut être poursuivi que sur la plainte des personnes ayant qualité pour demander l’annulation du mariage et ne peut être condamné qu’après que cette annulation du mariage ait été prononcée », ce code a été modifié suite à l’affaire Filali. Les députés avaient voté en faveur d’un amendement du code pénal afin que l’auteur d’un viol ne puisse plus échapper à la prison en épousant sa victime. Mais le cas d’espéce n’est pas mentionné, à savoir que le violeur est le pére de la victime et ne peut donc pas réparer son « tort » en simplement l’épouser. Et les dommages collateraux tel celui subi par la maman de la victime et épouse de la « bête » qui s’est évanouie aprés que le tribunal ait prononcé le verdict.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*