Deux Marocains poursuivent le New York Post en justice

0
798

BAGMEN

Deux Marocains ont déposé plainte contre le New York Post qui a publié leurs photos au lendemain des attentats de Boston et les a identifiés, a tort, comme étant les orchestrateurs des attentats qui ont eu lieu durant le marathon de Boston, le 15 avril dernier.

Yassine Zaidi et Salahedinne Barhoum sont deux Marocains résidant en périphérie de Boston.  Ils ont fait la Une du New York Post, quelques temps après les attentats de Boston le 15 avril dernier. Au-dessous de  leurs photos figurait le titre «  Bag Men » (hommes au sac).  Par cette légende, le quotidien désigne ainsi les deux hommes comme étant ceux qui portaient dans leurs sacs à dos les bombes à l’origine de l’attentat.

La Une comportait également un sous-titre qui indiquait que « les services fédéraux recherchent ces deux hommes photographiés au marathon de Boston ». La légende, accompagnant le cliché, comportait les mots suivants : « aucune évidence directe ne les lie au crime, mais les autorités souhaitent les identifier ». A noter que le jour de la publication de cet article par le New York Post coïncidait avec la diffusion des photos, par le FBI, des deux auteurs de l’attentat, les frères Tsarnaev.

Plainte pour diffamation 

Les deux Marocains ont donc porté plainte pour diffamation contre le quotidien. Ce dernier a souhaité faire appel, le lundi 10 mars, jugeant que l’article était un « reportage objectif ».  Un argument rejeté par la juge Judith Fabricant, qui permet donc à l’affaire de se poursuivre.  L’avocat du New York Post n’a pas souhaité commenter le jugement.

Pour rappel, l’un des auteurs des attentats, Tamerlan Tsarnaev est mort durant des échanges de tirs avec la police tandis que son frère, Dzokhar, verra son procès ouvert en novembre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*