Des subsahariens tentent de forcer la frontière de Melilla à bord d’un véhicule

0
1135

17 migrants clandestins circulant à bord d’une « voiture kamikaze » ont tenté, jeudi, de forcer le passage frontalier séparant le Maroc de la ville occupée de Melilla. Les hommes arrivés à vive allure dans un véhicule de type 4×4, n’ont pas réussi à atteindre l’enclave.

9An41

Selon plusieurs médias de Nador, les migrants ont été arrêtés par les policiers marocains dans le « no man’s land » séparant les deux pays, contrôlé de fait par le Maroc, après que le véhicule ait eu des difficultés à zigzaguer entre les blocs de bétons, et non pas par les gardes espagnoles, comme l’annonce euronews dans la vidéo. Le groupe se composait de 17 personnes, dont des femmes et deux mineurs.

Les procédés utilisés par les migrants pour pénétrer en territoire espagnol sont de plus en plus violents. Depuis quelques semaines en effet, les subsahariens n’hésitent plus à utiliser la force pour entrer en territoire espagnol, que ce soit des voitures ou des motos kamikazes.

La tentative d’entrée de ces 17 clandestins coïncide avec la visite du ministre de l’Intérieur espagnol dans les enclaves espagnoles au nord du Maroc. Ces deux villes sont prises d’assaut quasiment tous les jours par des centaines de migrants qui tentent le tout pour le tout pour entrer. Rien que cette semaine, plus de 1600 personnes ont tenté de forcer le passage.

4Nsgf bfuky pI5s2 UdMCu

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*