Des photos choc publiées pour la première fois: Elles révèlent la vérité de ce qui se passe à l’hôpital Hassani de Nador

2
1430

Sans-titre-2

À une époque où la fréquence des mots: «la réforme, le développement, le progrès, la prospérité … », Les Marocains vivent toujours à la merci de la négligence et de la marginalisation dans le cœur des hôpitaux publics, dans une contradiction majeure entre les slogans et les chants par des fonctionnaires entre la réalité pensionnaires laisse vraiment un gout « amer ».

L’hôpital Hassani de Nador ainsi que plusieurs centres de santé publics où catastrophe causes inégalée des plus grandes tragédies de la santé, où la caméra a repéré « Rif Day »un ensemble de violations et les abus qui frappent le droit du citoyen marocain dans le traitement des soins.

Sont laisses pour compte, comme cela a été la marginalisation d’un nombre de patients (voir photos) d’une manière très inhumaine, qui, montre le manque de conscience, professionnel et humanitaire des cadres médicaux.

Il y a ceux qui étaient assis à même le sol, hurlant de douleur, et il y a ceux qui ont mis un morceau de chiffon provenant d’une robe sur un trou profond a la base du crane en attendant l’arrivée d’un médecin ou une infirmière …, C’est vraiment un paysage horrible, effrayant et très triste en même temps.

A l’hôpital Hassani de Nador, les catastrophes et les négligences sont quotidiennes, le manque de matériel et des médicaments sont des incidents qui ne peuvent être expliqués. Les pauvres gens sont des laissés pour compte dans ces hôpitaux qui leurs fournissent des traitements gratuits inappropriés et les agents hospitaliers n’ont pas la formation adéquate.

Cependant à l’hôpital Hassani de Nador lorsque des cas de négligence envers certains patients qui peuvent être catastrophiques, ou des médecins envoient certains patients acheter les fournitures nécessaires « sacs de sang, des injections, et autres médicaments et pansements » et tout ça bien évidement aux frais des malades.

Bien évidement tout ça dans le seul but de se débarrasser rapidement du grand nombre de ces pauvre malades, qui ne peuvent se payer ces médicaments.

L’hôpital Hassani de Nador est une honte pour le pays comme le Maroc, les medias ajoutent que ce qui se passe à l’intérieur fait défaut au progrès et à la croissance d’un pays comme le Maroc, et n’est pas digne et déshonore l’état.

Rif Day » lance un appel à SM le Roi Mohamed VI citoyens en colère pour lui demander d’intervenir immédiatement pour arrêter ce qu’ils ont appelé une farce sinistre, exigeant également le « départ »  du directeur de l’hôpital Hassani de Nador.

[box type= »alert » size= »large » style= »rounded » border= »full »]Le photographe de notre confrère « Rif Day » déplore l’avertissement et les menaces par un membre du personnel de l’hôpital Hassani de Nador avant de se lancer sur lui pour lui interdire de faire son travail de photojournaliste, et l’empêcher de prendre d’autre images compromettantes. Nos confrères ainsi que tous les medias dans un communique demandent au ministère de la santé d’ouvrir une enquête sur des bases légales et tirer tous ces disfonctionnement au clair.[/box]

CQ2vdXr eiYOeP5 EruBO4U fGjSwR5 KIdnNjF l5WAPCo PKqxWnj sL5nCTu XATbThM Ykt6USy

2 Commentaires

  1. Salamou alaikoum

    Vous appelez ça un hôpital?
    FRanchement moi j’Appel ça un abattoir .
    Il si laissent les gens crever comme si c’était des moins que rien.
    Tu as de l’argent tu es soigner tu es pauvre crève.
    Et tout ça avec la complicité des responsables, que le roi a mis à la haamala de Nador.
    Ils devraient avoir honte ces responsables!!!!!!!

  2. Ça ne doit pas arriver ça dans notre pays ces voyous il faut qu’ils payent très cher ce qu’ils ont fait à cette grand mère.
    Je suis vraiment dégouté par ce qu’ils lui ont fait subir!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*