Centrafrique : Reportage sur les chasseurs de musulmans

0
4351

Sans-titre-2

La situation des musulmans en Centrafrique est très inquiétante. Les milices chrétiennes Anti-Balaka pourchassent et assassinent leurs voisins centrafricains parce qu’ils sont musulmans. Il arrive par ailleurs que ces derniers mangent les dépouilles des musulmans croyant que cela est bénéfique pour leur intelligence…

Un véritable nettoyage ethnique qui n’épargne pas femmes et enfants cibles eux aussi des miliciens chrétiennes. Les « arabes » – comme ils les appellent – sont condamnés à fuir la Centrafrique ou mourir. Des scènes de mort se déroulant sous les yeux de l’armée française censée protéger la population.

Le conflit ne fait plus l’objet d’une couverture médiatique conséquente pourtant  les morts se comptent tous les jours. L’émission « l’effet Papillon » de Canal + y a consacré un reportage. Comme le montre l’image ci dessous, on peut y voir des hommes s’entraîner à égorger des musulmans.

Il y a plusieurs mois, la France a envoyé en Centrafique ses troupes afin – selon le gouvernement – d’éviter une guerre civile et un massacre de la population.

Néanmoins, la réalité du terrain est toute autre. En Centrafrique, l’armée française désarme les groupes de protection musulmans qui en marge du conflit inter-religieux opposant les chrétiens aux musulmans se retrouvent sans défense face à des milices chrétiennes souhaitant leur extermination. Les musulmans sont la cible d’une véritable chasse à l’homme, on a d’ailleurs vu plusieurs vidéo où des combattants chrétiens mangent des corps de musulmans. Une situation inquiétante qui préoccupe les ONG internationales, la Croix-Rouge a souligné un « niveau de violences sans précédent » depuis début janvier à Bangui, quant à L’ONG Médecins Sans Frontières, elle se montre « particulièrement inquiète » sur la situation des musulmans en Centrafrique. Plusieurs milliers de musulmans ont quitté la Centrafrique et se sont exilés au Tchad, au Cameroun ou encore au Nigéria.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*