Affrontements entre les autorités et des clandestins à Nador

0
332

Des candidats à l’immigration clandestine ont une nouvelle fois essayé de franchir la frontière entre le Maroc et Melilia lors d’un assaut massif. Les forces marocaines ont tenté de les en empêcher. Résultats: des personnes arrêtées et d’autres blessées.

one

La frontière entre Nador et Melilia a de nouveau été le théâtre d’affrontements entre les forces marocaines et des candidats subsahariens à l’immigration. Ils étaient plus de 600 migrants à essayer de franchir la frontière, ce mardi, tôt le matin.

Les autorités marocaines sont intervenues. « Les migrants n’ont pas obtempéré aux sommations d’usage et ont procédé à des jets de pierres causant des blessures à 5 éléments des forces de l’ordre », précise un communiqué du ministère de l’Intérieur.

On devine bien la suite. 102 personnes ont été interpellées. 28 d’entre elles ont été blessées et évacuées par la suite vers l’hôpital Hassani de Nador. Les blessures ont été « causées par les fils barbelés de la clôture grillagée du préside occupé », lit-on dans le même communiqué.

La tentative est qualifiée comme l’une des plus importantes de ces dernières années. Il s’agit de la deuxième du genre en moins de 24 heures. Une autre tentative a été « avortée » le même jour, vers 3h30 du matin à Beni Nsar, et s’est soldée par l’interpellation 150 personnes. Cela fait un total de 250 candidats arrêtés.

Melilia est soumise depuis le début de l’année à une pression migratoire sans précédent, avec son lot de drames. On s’en souvient, une tentative d’entrée à Sebta s’est traduite par mort de 15 migrants, noyés. En cause, la riposte des forces de l’ordre espagnoles, accusées d’avoir fait usage de balles en caoutchouc contre les migrants.

[wzslider autoplay= »true »]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*