214 migrants réussissent à forcer le passage de Mélilia

0
374

Plus de 200 migrants ont pris d’assaut vendredi matin la barrière grillagée de Mélilia, réussissant à forcer le passage. Il s’agit d’un des assauts les plus massif de ces dernières années.

Sans-titre-2

Ce vendredi, 214 migrants ont réussi à franchir la triple barrière grillagée de Melilia en « chantant des chants de joie alors qu’ils traversaient la ville (de Mélilia) », d’après les autorités de l’enclave.
L’assaut a été lancé par environ 300 migrants aux premières heures de la matinée. Une des arrivées les plus massives de ces dernières années. Ils ont jeté « tous types d’objets, des pierres, des bâtons et des bouteilles contre les agents de la Garde civile », déclarent encore les autorités espagnoles.

Ils se sont rendus par la suite au Centre d’accueil pour immigrés du gouvernement espagnol. Ce centre, débordé, hébergeait déjà plus de 1.000 personnes pour une capacité de 480 places, alors que plusieurs centaines d’immigrés sont déjà arrivés par vagues à Melilla depuis le début de l’année.
Ces dernières semaines, les enclaves espagnoles du nord du Maroc ont été soumises à une pression migratoire accrue. À Sebta, au moins 14 migrants sont morts noyés le 6 février en essayant de pénétrer dans la ville.
Ce jour-là, les forces de l’ordre espagnoles, avaient été accusées par des défenseurs des droits de l’homme et des migrants témoins de la scène, d’avoir tiré des balles en caoutchouc contre les clandestins. Des accusations qui avaient engendré une vive polémique en Espagne.
Après cet assaut tragique, le ministère de l’Intérieur a annoncé mardi que la Garde civile avait désormais interdit à ses agents de tirer des balles en caoutchouc pour repousser les tentatives des candidats à l’immigration, clandestine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*