Urgent:Nouveau drame à Sebta, au moins 7 clandestins morts noyés

0
2966

6289371-9484456

Au moins sept clandestins sont morts noyés ce matin en tentant de regagner l’enclave espagnole de Sebta à la nage.

Entre 5 et 8 personnes, selon les versions, seraient mortes noyées ce matin en tentant d’atteindre Sebta.
Ainsi, d’après l’agence de presse espagnole Europapress, quelque 400 migrants ont tenté, à l’aube, de s’introduire illégalement dans l’enclave espagnole. Les corps de 5 d’entre eux auraient été repêchés.

Une femme parmi les victimes
La préfecture de M’diq-Fnideq, contactée par l’AFP, évoque quant à elle 200 migrants et sept morts, dont une femme. D’après la même source, 13 clandestins secourus ont été hospitalisés et les opérations de sauvetage se poursuivaient en fin de matinée. Enfin, un responsable local de l’Association marocaine des droits humains (AMDH, indépendant) a fait état de huit morts.

« Ce drame montre encore une fois les risques pris par les candidats à l’émigration clandestine, au péril de leurs vies », a noté la préfecture de M’diq-Fnideq, précisant que « le Parquet compétent » avait été saisi.

Aucun des survivants n’aurait réussi à pénétrer dans l’enclave. Les corps sans vie ont été repêchés dans les eaux bordant la frontière de Tarajal, par les patrouilles marocaines et espagnoles.

Les sources officielles espagnoles attribuent les décès de ces immigrés à la noyade, mais l’hypothèse de violences n’est pas totalement écartée, rapporte la chaine publique espagnole RTVE.

Aucune nationalité n’a, pour l’heure, été mentionnée, mais ces tentatives sont souvent le fait de migrants d’origine subsaharienne, qui cherchent coûte que coûte à rejoindre « l’eldorado européen ».
Dimanche dernier (2 février), un drame similaire avait eu lieu: les corps de cinq candidats à l’immigration clandestine, dont quatre Sénégalais, avaient été repêchés dans la Méditerranée, au large de Nador.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*