Le procès du « monstre de Fès » s’annonce tendu

0
753

Reprise du procès du présumé violeur de 70 femmes à Fès. Les victimes ne se bousculent pas au tribunal pour témoigner.

marteau-de-justice-968x250

Al Massae, daté du 19 février, consacre sa Une au procès du « monstre de Fès ». Interpellé en début décembre 2013, ce quinquagénaire est poursuivi en état d’arrestation pour le viol de 70 femmes. A lire le quotidien, ce procès s’annonce tendu. Al Massae avance que l’un des juges chargés de l’affaire n’a pas caché sa colère lors de l’audience qui a eu lieu en début de semaine à la cour d’appel de Fès. Et pour cause, l’absence de plusieurs victimes lors de cette audience.

« Il est anormal que des victimes ne répondent pas présent », aurait déclaré le juge en question en pleine audience. Une seule victime, âgée de 27 ans, a pu toutefois témoigner, selon la même source. A en juger par sa version des faits, elle aurait été violée par le quinquagénaire acompagné d’un complice. Ce dernier se serait présenté comme étant le président d’une commune rurale dans la région de Taounate.

En attendant le jugement dans cette affaire, des sources médiatiques, avaient rapporté, il y a quelques semaines, que l’enquête préléminaire a conclu que le prévenu avait déjà séjourné en prison pour enlèvement et viol. Il se faisait passer pour un chauffeur clandestin pour piéger ses victimes. Le parquet de Fès a ordonné également l’arrestation de plusieurs bijoutiers à Fès et à Khémisset qui seraient impliqués dans cette affaire, pour recel de bijoux volés par le violeur. Dernier rebondissement, l’épouse du prévenu a déclaré récemment à un journal qu’il souffre d’impuissance sexuelle depuis 2005. L’affaire du « monstre de Fès » est loin de livrer tous ses secrets. Le témoignage des victimes est indispensable pour connaître la vérité. La colère des juges est compréhensible. La société civile qui s’est appropriée cette affaire est appelée à sensibiliser les victimes pour franchir le cap.

Source:le360

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*