En Chine des « boîtes à bébé » pour d’abandonner des enfants indésirables

0
2635

enfant

Les autorités de Pékin ont installé des « boîtes à bébé » à travers le pays pour permettre aux parents d’abandonner des enfants indésirables.

Vingt-cinq lieux de ce type sont aujourd’hui opérationnels et le gouvernement chinois prévoit d’en ouvrir d’autres dans les mois à venir, en dépit de la polémique.

Le premier dispositif du genre avait été mis en place en 2011. Les boîtes sont équipées d’une couveuse et d’un dispositif d’alarme, ce qui permet le plus souvent de sauver les nourrissons d’une mort quasi certaine.

L’une des boîtes, à Guangzhou, a ainsi accueilli 79 bébés lors des quinze premiers jours de mise en service. L’abandon d’enfant est sévèrement puni en Chine, qui a longtemps appliqué une politique stricte de l’enfant unique.

Néanmoins, de nombreux  médecins ont estimé que permettre un abandon anonyme et sécurisé pourrait contribuer à réduire la mortalité des enfants concernés, souvent handicapés ou atteints de graves maladies.

Au-delà de la question du sexe des bébés, il semblerait que les principales causes d’abandon soient économiques.

Beaucoup de parents craignent de ne pas pouvoir prendre en charge des soins et traitements longs et coûteux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*