50 ans d’immigration marocaine: « Quand je vois ce que mon grand-père a dû faire, je me dis que je suis bien

0
1026

Sans-titre-2

Dans le cadre du 50e anniversaire de l’immigration marocaine en Belgique, de jeunes Belges d’origine marocaine et leurs grands-parents sont retournés dans leur village d’origine, au Nord du Maroc.

C’était le 17 février 1964, il y a quasi 50 ans. Ce jour-là, la Belgique et le Maroc ont signé une convention pour faire venir de la main d’œuvre dans notre pays. Cette date est considérée comme le point de départ de l’immigration marocaine en Belgique. Entre 1964 et 1974,  40.000 Marocains sont ainsi venus travailler dans les mines et les entreprises. Dans le cadre de cet anniversaire, qui sera officiellement célébré lundi, de jeunes Belges d’origine marocaine et leurs grands-parents sont retournés dans leur village d’origine, dans le Nord du Maroc. Une façon de mieux comprendre leur racine.
Un passé commun 
Ce voyage est l’occasion pour ceux qui y participaient de découvrir l’histoire des autres et de prendre conscience qu’ils partagent un passé commun. Cela permet aussi aux jeunes générations de ne pas oublier et de comprendre pourquoi leurs grands-parents sont allés tenter l’aventure ailleurs. « Toutes ces choses-là sont méconnues par ces jeunes. Mais en venant ici, en côtoyant leurs grands-parents, justement ils commencent à apprendre. Et avec une meilleure connaissance du passé, ils pourront mieux travailler pour leur futur« , a expliqué Ali Moustatine, membre d’une association de jeunes Marocains.
« Quand on voit ce que mon grand-père a dû faire… » 
« J’ai eu l’occasion de parler avec mon grand-père, qui m’a raconté un peu son histoire. Je me suis dit que, quand-même, j’étais bien. Parce que quand on voit ce que lui a dû faire, quitter sa femme et ses enfants pour aller travailler dans un autre pays, qu’il ne connait même pas, c’est fort« , a déclaré Mohamed Bouguera.
L’immigration officielle organisée par la convention belgo-marocaine aura duré 10 ans. En 1964, elle a ramené environ 400 Matrocains vers la Belgique. Dix ans plus tard, ils étaient 40.000. Certains d’entre eux ont été « appelés », la Belgique ayant un important besoin de main d’oeuvre dans certains secteurs à cette époque.
Source:rtl.be


Visite de Belgo-marocains dans leur village d’origine au Nord du Maroc

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*