Une mineure se suicide pour échapper au mariage forcé

0
491

Une jeune marocaine de 17 ans s’est suicidée en fin de semaine dernière à Tamesna, dans la banlieue de Rabat, afin d’échapper à un mariage forcé organisé par sa famille, avec un veuf de cinquante ans.

marocviol_28012014153346

Cette jeune femme aurait, selon Al Massae qui publie l’information dans l’édition de ce mardi, avalé de la mort aux rats, un puissant poison.

Le quotidien affirme également que la jeune fille aurait entretenu une relation avec le propre fils de son futur époux. Cette dernière information n’a pas été confirmée.

Selon une autre version, plus probable, la jeune femme qui souhaitait poursuivre ses études subissait trop de pression de la part de sa famille qui tenait à ce qu’elle se marie, ce qu’elle refusait de faire à son âge.

Cet horrible cas n’est pas unique: en effet, plus de 40.000 Marocaines sont forcées chaque année à se marier avec un homme qu’elles n’ont pas choisi. Pourtant, la loi autorise encore le mariage des mineures.

Cette nouvelle affaire intervient alors que le Parlement a abrogé, la semaine dernière, l’alinéa 2 de l’article 475 du Code pénal, permettant selon une mauvaise interprétation du juge, de forcer une mineure violée à épouser son bourreau.

La tâche de nos dirigeants et des associations est encore grande afin que les jeunes filles puissent vivre en accord avec elles-mêmes dans la société marocaine.

aufait

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*