Mahjoubi Aherdan : ‘Le général Oufkir était un grand patriote et non un traitre’

0
5639

Le leader politique marocain Mahjoubi Aherdan, fondateur du parti Mouvement Populaire et plusieurs fois ministre dans les gouvernements post-indépendance du Maroc, a une forte actualité, ces derniers jours.

6236248-9317852

En effet, Mahjoubi Aherdan publie aux éditions du Regard en France, le premier tome de ses « Mémoires » qui couvre une période phare de l’histoire politique du Maroc, s’étalant de 1942 à 1961.

Durant une conférence de presse organisée par lui à Rabat, pour la présentation de son livre en langue française, de 285 pages, Mahjoubi Aherdan, qui fut ministre de la défense dans les années 60, a interloqué l’assistance, lorsqu’il est venu à évoquer l’un de ces plus marquants prédécesseurs à la tête du ministère de la défense, le Général Mohamed Oufkir, célèbre dans l’histoire contemporaine du Maroc, par la tentative de coup d’Etat de 1972, qu’il avait organisé contre le Roi Hassan II.

Mahjoubi Aherdan a déclaré que jamais Oufkir n’a été un traitre : ‘‘c’était un patriote et un officier de haut niveau’’ a-t-il ajouté.

6236248-9317853Mahjoubi Aherdan a poursuivi en disant : ‘‘deux jours avant la déportation de feu le Roi Mohammed V en 1953, je m’étais réuni secrètement avec Mohamed Oufkir et trois autres officiers marocains qui étaient Qabbaj, Loubaris et El Youssi et nous avions mélangé nos sangs et nous l’avions bu, en signe d’engagement de vie et de mort pour la défense du Roi et de la nation’’.

‘‘Je m’interdis de traiter Oufkir de traitre’’ a conclu Mahjoubi Aherdane, selon qu’a rapporté le quotidien londonien Al Quds Al Arabi.

A rappeler que le général Mohamed Oufkir avait été accusé d’être l’instigateur du coup d’Etat avorté de 1972, lorsque des chasseurs bombardiers marocains de type F-5, avaient décollé de la BAFRA de Kenitra, pour aller intercepter le Boeing 707 qui transportait le Roi Hassan II, de retour d’un séjour en France.

La tentative était particulièrement sanglante et le Roi Hassan II y avaient échappé miraculeusement.

Source:lemag

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*