Les poupées sexuelles bientôt au Maroc ?

0
3719

Selon le quotidien « EL Massae », en date d’aujourd’hui, la vague des poupées gonflables sexuelles est en passe de déferler sur le Maroc au vue du potentiel commercial qu’elles représentent.

poupees

Il faut dire que ces poupées de dernière génération ont de quoi satisfaire les goûts comme le montre leur succès dans certains pays arabes tels l’Égypte et la Tunisie. Les fabricants chinois de ces objets qui nourrissent tous les fantasmes ont vraiment pensé à tout pour enrichir leur offre et la rendre plus attractive. Ces poupées à base de silicone  offrent au toucher presque la même

sensation que celle procurée par la chair humaine. En outre, leur aspect physique, beauté du visage, poitrine, taille, mensuration et rondeurs… tout peut prêter à faire croire aux amateurs de ces joujoux qu’il s’agit d’une compagnie intéressante pour des célibataires susceptibles de les substituer à une présence féminine humaine.

Les inventeurs chinois de ce gadget sexuel proposent même, à condition d’y mettre le prix, des modèles personnalisés avec le visage de célébrités, d’autres parlant et émettant des sons comme des râles de plaisir puisque l’acte sexuel, plus vrai que nature, est également possible grâce aux prouesses garanties par ces poupées.

La loi marocaine permettra t-elle la vente libre de ces créatures? A défaut d’un réseau commercial structuré pour satisfaire une demande qui risque d’exploser, on se demande qui assurera leur vente? De même qu’on peut s’interroger sur leur tarif sachant qu’ailleurs celui-ci avoisine les 1.500 dh jusqu’à 4.000 dh en fonction de différents modèles.

A travers un micro-trottoir avec un échantillon représentatif de célibataires potentiellement intéressés par ces poupées, ces derniers nous ont affirmé être prêts à acquérir cette compagnie qui a pour autres avantages de garder le silence, de ne pas opportuner son partenaire, ni de déranger avec des appels téléphoniques agaçants ni de lui coûter de l’argent en achat et autres dépenses qui pèsent sur le budget des hommes, généralement.

Enfin, reste le côté religieux de la chose car il faut s’interroger si l’acquisition de ces poupées sexuelles ne représentent pas un péché devant l’éternel ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*