Un hôpital dangereux à Chefchaouen

0
930

chefchaouen

Les syndicats du secteur de la santé crient au scandale. Le 19 janvier, une partie du toit du bloc opératoire de l’hôpital provincial s’est effondrée, et une infirmière a failli en faire les frais.

Sur place, des sources médicales affirment que les autorités de la ville ont été à maintes reprises alertées, en vain, quant à l’état de délabrement de l’établissement.

Selon les mêmes sources syndicales, plusieurs autres dépendances de l’hôpital accusent de dangereuses fuites d’eau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*