Deux soldats français tués en Centrafrique

0
683

PHOc98216ec-617e-11e3-bd44-449634d2cf21-805x453

Cinq jours après le début de l’opération française « Sangaris » en République centrafricaine, deux soldats français ont été tués lors d’un accrochage lundi soir, selon plusieurs sources. Dans un communiqué, l’Élysée a confirmé l’information en précisant que les deux militaires appartenaient au 8e régiment de parachutistes d’infanterie de marine de Castres, une unité d’élite qui compose une partie de 1600 soldats français déployés en Centrafrique dans le cadre de l’opération Sangaris.

Actuellement en Afrique du Sud pour l’hommage à Nelson Mandela, François Hollande se rendra en République centrafricaine mardi 10 décembre au soir. Quelques heures plus tôt, l’état-major français s’était pourtant montré satisfait des premières opérations en affirmant lundi soir que « la population n'[était] plus menacée » dans les rues de Bangui et qu’il n’y avait « plus de groupes armés qui patrouillent dans la ville ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*