UN SCANDALE SEXUEL FAIT TREMBLER LA FAC DE SALE

0
736

5850436-8721834

La faculté de droit, des sciences économiques et sociales de la ville de Salé , proche de Rabat, n’avait pas beesoin de ce genre de mauvaise publicité qui nuit à sa réputation  et à celle de son corps professoral. Il s’agit d’une affaire qui a atterri devant le tribunal de la ville et dans laquelle sont impliquées deux étudiantes et un de leur professeur ainsi qu’un ami à elles.

L’affaire commence quand les deux filles acceptent l’invitation de leur professeur à passer une soirée ensemble, soirée qui, après un repas au restaurant et quelques verres, va se poursuivre dans un appartement dans lequel elles ont accepté de le suivre. Il s’y isole dans une pièce avec l’une d’entre elles sur laquelle s’est porté son choix pour assouvir son désir sexuel, l’étudiante donnant l’impression d’être disposée à faire l’amour avec son prof. En plein ébats sexuels, la seconde étudiante restée seule, munie de son téléphone portable , s’est mise à filmer l’enseignant dans sa nudité et dans différentes positions compromettantes sans qu’il s’en doute à aucun moment pendant toute la partie de plaisir.

Le lendemain, les deux jeunes filles racontent leur soirée à un ami qui voit tout de suite l’occasion rêvée de se faire de l’argent en faisant chanter le prof qui, par peur du scandale puisque de plus il est marié, verse la somme de 60 mille dirhams demandée par l’apprenti maître-chanteur, qui quelques jours plus tard , revient à la charge pour exiger un second versement.

Se voyant piégé et sans autre recours pour récupérer ses photos et le film de sa chaude soirée avec ses deux étudiantes, le prof décide d’aller porter plainte et d’en assumer toutes les conséquences.

Inculpé pour adultère et atteinte aux bonnes meurs, ce dernier est actuellement en attente de son jugement ainsi que les deux étudiantes et leur ami .

Inutile de préciser que l’enseignant risque des sanctions disciplinaires et administratives qui peuvent aller jusqu’à sa radiation de l’enseignement supérieur ainsi que son divorce.Et inutile de préciser que la fac de Salé ne parle que de cette affaire avec toutes les exagérations qui peuvent en découler.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*