Nouveau décès d’un Camerounais à Tanger: la police mise en cause

0
1702

timthumb

Un nouveau drame a eu lieu mercredi soir à Tanger.

Un citoyen camerounais a trouvé la mort après une intervention policière au quartier Boukhalef effectuée en début d’après-midi.

Des témoins rapportent qu’il serait décédé dans les mêmes circonstances que Moussa Seck, ressortissant sénégalais mort le 10 octobre dernier, poussé par un policier du haut du 4ème étage du bâtiment où il habitait (selon les déclarations des voisins du défunt).
Par ailleurs, d’autres sources nous informent que le CRDH et Amnesty International se sont saisi du dossier. En même temps, Alpha Barry, le principal témoin dans l’affaire Moussa Seck, est en train d’être reconduit à la frontière au sud du Maroc.

Le décès du ressortissant camerounais a été suivi de scènes de violences et d’affrontements sporadiques avec les forces de l’ordre. Quelques dizaines de ressortissants sud sahariens ont gardé la dépouille du défunt et se sont regroupés pour protester. Après quelques heures de fortes tensions et d’affrontements sporadiques, la dépouille a été livrée à la morgue pour autopsie.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*