L’enfer d’une femme au visage d’homme

0
5953

Les péripéties douloureuses de l’histoire d’une jeune femme originaire de Nador aux traits faciaux masculins.

la-femme-a-barbe-est-prete-pour-une-relation

Photo d’un femme, de 49 ans, est venue parler du problème qui affecte sa vie au quotidien dans l’émission britannique This Morning

Un fait divers hors du commun. Le quotidien arabophone Al Akhbar relate dans son édition de ce mercredi 11 décembre les péripéties douloureuses de l’histoire d’une jeune femme dont les traits de son visage ressemblent à ceux d’un homme. Elle s’appelle Shadia. La jeune fille souffre d’un déséquilibre de ses hormones sexuelles. « Son péché est d’avoir des traits faciaux typiquement masculins. Elle a porté ce lourd fardeau depuis son plus jeune âge. Originaire de Nador, la jeune fille n’aurait jamais imaginé que ses traits de visage pourront un jour faire basculer sa vie vers l’enfer », relate Al Akhbar.

Tout a commencé un jour de 2011. Shadia se promenait avec sa nièce. Ce jour-là, coïncidait avec la campagne électorale des législatives. « Les partisans du parti organisateur de la campagne électorale a lancé une rumeur selon laquelle un homme, déguisé en femme, kidnappe des enfants et les viole. Ce jour-là, une foule s’est soudainement précipitée vers elle et l’a rouée de coups », rapporte le quotidien arabophone. Les forces de l’ordre sont intervenues pour disperser la foule. Elles ont arrêté Shadia, qui tenait avec force la main de sa nièce. La jeune fille, qui était âgé de 17 ans, n’a été libérée qu’après l’intervention d’un agent de police qui connaissait son histoire.

Mobilisation de la société civile

Selon les témoignages de Shadia, citées par Al Akhbar, elle aurait été victime de violences lors de son arrestation. Depuis ce jour, la vie Shadia s’est transformée en cauchemar. Face aux menaces dont elle fait l’objet, elle a été contrainte de porter le voile intégral « niqab » pour pouvoir sortir de chez elle. Pour rendre justice à Shadia, des associations ont lancé une pétition dans laquelle elles exigent l’ouverture d’une enquête par les autorités. Plus d’une soixantaine d’associations ont signé la pétition. Elles réclament l’application de la loi contre tous ceux qui sont impliqués dans cette affaire notamment les agents de police. La société civile se mobilise également pour récolter les fonds nécessaires à la réalisation d’une opération chirurgicale pour Shadia.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*