Folie meurtrière dans une mosquée près de Melbourne (Australie)

0
673

Le 05 décembre, pris de folie meurtrière, un homme a sauvagement poignardé de plusieurs coups de couteau les fidèles d’une mosquée de Dallas, dans la banlieue de Melbourne en Australie. Le bilan du carnage est d’un mort, un homme âgé de 70ans et de trois blessés graves dans un état critique.

mosque-melbourne

Des témoins, présents lors de la prière al-fajr au Centre Culturel et Islamique Turc, parlent d’une scène d’une extrême violence. L’assassin, Eros Elmas, 22ans, en grand état d’agitation et peut-être sous l’emprise de drogues, était déjà venu au centre afin d’y obtenir aide et conseils avant de proférer des propos insultants. Cette fois, il semble qu’il n’ait pas supporté d’être empêché de pénétrer dans la mosquée : il aura fallu 12 policiers dont le sergent, blessé, pour maîtriser l’individu au moyen de tasers et de sprays au poivre.

Dans une ville habituellement calme comme en témoigne Yesim Aksu, un fidèle, cet incident est un véritable choc pour la communauté. En effet le bilan aurait pu être alourdi, au vu de la présence d’environ 40 fidèles dans la mosquée, dont des femmes et de nombreuses personnes âgées, durant l’altercation. Erol Elmas a été envoyé à l’hôpital St-Vincent avant d’être placé en détention.

Un contexte d’islamophobie grandissante

La communauté musulmane australienne subit actuellement de nombreuses tensions. En août, pas moins de 1’000 citoyens australiens manifestaient pour protester contre la construction d’une mosquée, non loin d’une église, à Coolaroo et demandaient à ce que la mosquée soit placée dans une autre ville.

Les musulmans australiens, présents sur le territoire depuis plus de 200ans, représentent environ 1,7% de la population. Depuis les attentats du 11 septembre, ils doivent faire face à une méfiance et une suspicion constante de la part des autorités, qui remettent l’idée même de leur appartenance au système en question.

Si un sondage datant de 2007 démontre que les citoyens australiens voient généralement l’Islam comme une menace de leur culture et de leurs valeurs ; un rapport gouvernemental note que la communauté souffre de l’islamophobie comme jamais auparavant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*