Scandale dans un restaurant chic : Les beaux devant,les moches placés au fond!

0
433

Au restaurant Georges du Centre Pompidou, le personnel recevrait la consigne d’installer les clients beaux à l’avant, et les moches au fond.

sipa-2117191-jpg_1853972

Au très chic restaurant Georges du Centre Pompidou, la direction soigne les plats, le service et le décor. Mais pas seulement. D’après le témoignage, recueilli par Le Canard enchaîné, d’une ancienne hôtesse de l’établissement, la hiérarchie accorde aussi une grande importance à la beauté de ses clients. Au point qu’elle exige de son personnel qu’il place ceux au physique agréable à l’avant de l’établissement, et les moches au fond, et ce, au nom de l' »image ». Il faut dire que le restaurant, délimité par des baies vitrées au sixième étage du musée, est offert à la vue des visiteurs qui déambulent.

Parfois, c’est même le patron, Gilbert Costes, qui rappelle les consignes à ses ouailles. « Il nous serine les principes de la maison, dont il est très fier, vu qu’il les a inventés », rapporte la jeune femme. Le restaurant ne transige à sa règle que lorsqu’une célébrité s’attable. Sa notoriété compensant son éventuelle disgrâce physique, il peut alors s’installer devant les vitres, et contempler le Sacré-Coeur ou la tour Eiffel. « C’est une critique récurrente qui ne reflète pas la politique de chez Costes et cela ne sert à rien de monter cette affaire en épingle », a commenté au Parisien le service communication du groupe Costes, sans démentir, donc, les affirmations du Canard.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*