Maroc/Etats-Unis: Une alliance renouvelée

0
348

flag-maroc-usa-2013-08-02

Les entretiens entre le roi Mohammed VI et Barack Obama devront définir une « stratégie rénovée » appelée à matérialiser l’alliance qui unit le Maroc aux Etats-Unis en tant que partenaire stratégique.

Le président Barack Obama et le roi Mohammed VI se sont rencontrés vendredi à Washington où leurs entretiens en tête-à-tête, les premiers depuis l’élection d’Obama à la Maison blanche, ont été dominés par des sujets d’actualités et d’intérêt commun. La presse de ce samedi 23 novembre publie des déclarations de diplomates affirmant unanimement que l’alliance stratégique produira des résultats fructueux pour les deux pays. Al Akhbar estime que les entretiens bilatéraux devront définir une « stratégie rénovée appelée à matérialiser l’alliance qui unit le Maroc aux Etats-Unis en tant que partenaire important dans différents domaines ». Se référant à des sources diplomatiques, le journal souligne que « les discussions bilatérales s’acheminent vers l’annonce d’un soutien américain aux réformes que conduit le roi ».

Les cartes du royaume

Akhbar Al Yaoum publie les « détails » de la rencontre de deux heures qui a eu lieu mercredi entre le souverain, le secrétaire d’État et le secrétaire à la Défense américains. Cette « entrevue a porté, selon cette publication, sur le rôle que joue le Maroc en matière de stabilité en Afrique subsaharienne ainsi que sur les cartes économique, politique et religieuse que le royaume pourrait jouer dans le cadre d’une importante stratégie axée sur la lutte contre le terrorisme. Al Massae souligne, pour sa part, « qu’au moment où la Maison blanche abritait la rencontre entre Obama et le souverain, le sous-secrétaire d’État adjoint au Proche-Orient s’est exprimé devant une commission des Affaires étrangères à propos d’ une série de sujets intéressant les deux pays ».

Al Massae ajoute que les Etats-Unis ont exprimé, à l’occasion de la visite du roi Mohammed VI, leur volonté « de renforcer les relations bilatérales avec le royaume et d’approfondir les consultations sur des sujets régionaux ». Al Khabar estime de son côté, en livrant des « indiscrétions sur la rencontre Obama-Mohammed V », que la lutte contre l’extrémisme, le soutien au processus démocratique et aux réformes au Maroc, ainsi que le développement économique au Proche-Orient et en Afrique ont dominé les entretiens bilatéraux ». La rencontre entre les deux Chefs d’État a permis d’identifier d’autres moyens susceptibles de renforcer le partenariat déjà assez dense entre les Etats-Unis et le Maroc. Des sujets stratégiques pour la région du Maghreb, y compris les provinces du sud du royaume. La tension avec l’Algérie ainsi que les défis sécuritaires au Sahel ont ainsi été évoqués en profondeur. Les bases d’une coopération plus fructueuse entre les Etats-Unis et le Maroc ont donc été jetées vendredi à la Maison blanche.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*