L’armée israélienne organise des entraînements militaires dans d’un cimetière musulman

0
688

Suite à la diffusion d’une vidéo montrant des militaires israéliens effectuant des exercices dans le cimetière, les forces armées ont entamé une enquête. Sur la vidéo, deux groupes de soldats israéliens s’entraînent : l’un en uniforme et l’autre en civil, effectuant un exercice de maintien de l’ordre, notamment avec des jets de pierres. Cela s’est déroulé à Hébron, un endroit situé au cœur du conflit entre palestiniens et colons israéliens. La tension y est donc palpable et ce genre de scènes risque d’aggraver la situation.

9ed32eae24310fb3012e94840719c886

C’est l’ONG israélienne Yesh Din qui a lancé l’accusation contre les militaires. Un volontaire de cette ONG a filmé la scène car il s’oppose à de telles pratiques. L’avocate de l’ONG a exprimé son indignation face à ces comportements. En effet, elle a affirmé : « ces images, qui traduisent un mépris total pour le caractère sacré de ce lieu, sont particulièrement choquantes ».

Cet entraînement au sein d’un village civil palestinien n’est pas le seul à être dénoncé par l’ONG. Cet été, des militaires israéliens se sont amusés à s’entraîner au milieu d’une cour appartenant à une famille palestinienne. Ses membres étaient d’ailleurs en train de prendre un repas à ce moment précis. L’avocate de l’ONG s’est dite indignée de ces comportements. Ainsi, elle a déclaré : «Quel est le sens de venir ainsi jouer à la guerre chez les gens alors que l’armée israélienne dispose de bases dans lesquelles des villages entiers ont été reconstitués afin de permettre des entraînements en situation réelle ? ».

Ainsi, cette provocation dans le cimetière n’est pas un cas isolé. Cette attitude est tellement consternante que les israéliens eux-mêmes se disent choqués. Il n’est plus question de confession ou de culture mais tout simplement de respect, de tolérance et de civilité. Mais l’Etat hébreu semble ignorer ces termes ainsi que leur signification.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*