Ali Anouzla libéré

0
668

untitled-1_3

La nouvelle (officielle) vient de tomber: le journaliste Ali Anouzla a bénéficié de la liberté provisoire.

« La décision a été prise à 11H00 ce matin. La procédure est en cours » a déclaré l’avocat de Ali Anouzla, Me Hassan Semlali. Le juge avait 5 jours pour statuer sur la demande de libération provisoire déposée par Me Hassan Semlali.

Le journaliste et directeur de la version arabophone du site indépendant Lakome a été libéré un peu avant 13h30.

Ali Anouzla reste toutefois inculpé pour « aide matérielle », « apologie » et « incitation au terrorisme » pour avoir publié un lien vers une vidéo d’AQMI.

Une nouvelle audience devant le juge d’instruction est d’ailleurs prévue mercredi prochain.

Tout au long de la matinée, des informations contradictoires étaient parvenues à la rédaction. L’avocat et la famille nous assurant, dans un premier temps, que le journaliste n’était pas libre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*