Nouvel assaut massif sur Melilla

1
1527

5654012-8432955

Environ 300 immigrants subsahariens ont franchi, mardi matin, la frontière grillagée entre le Maroc et l’enclave espagnole de Melilla, lors d’un nouvel assaut massif émaillé d’incidents qui ont fait sept blessés, a indiqué la préfecture de Melilla. Lundi, un immigrant est mort et plus d’une dizaine ont disparu en mer près des côtes espagnoles, alors qu’ils tentaient de rejoindre l’Espagne dans des embarcations de fortune.

Une centaine d’immigrants clandestins ont franchi mardi matin la frontière grillagée entre le Maroc et l’enclave espagnole de Melilla, lors d’un nouvel assaut massif émaillé d’incidents qui ont fait sept blessés, a indiqué la préfecture de Melilla.

“Environ 300 immigrants subsahariens ont lancé un assaut contre la clôture de Melilla vers 6h30 (04h30 GMT). Selon les chiffres disponibles pour le moment, plus d’une centaine seraient parvenus à entrer”, a indiqué la préfecture dans un communiqué.

Les assaillants sont parvenus à renverser complètement la clôture de la frontière et sont entrés avec une grande violence, lançant des objets contre les forces de sécurité qui tentaient de contenir l’assaut. Six gardes civils ont été blessés ainsi qu’un immigrant qui souffre d’une possible fracture de la jambe après être tombé de la clôture.

Douze personnes disparues en mer près de Sebta

Lundi, un immigrant est mort et plus d’une dizaine ont disparu en mer près des côtes espagnoles, lors d’une journée marquée par le sauvetage de près de 200 personnes qui tentaient de rejoindre le pays dans des embarcations de fortune, ont indiqué les autorités.

Plusieurs hélicoptères et bateaux recherchaient, lundi près de Sebta, douze immigrants qui auraient disparu en mer lorsque leur embarcation s’est renversée, tandis qu’une trentaine d’autres de ses occupants ont pu être sauvés, a indiqué une porte-parole de la préfecture de Sebta.

Les services de secours ont découvert lundi dans la même zone, le cadavre d’un homme dans un bateau à la dérive mais il n’est pas démontré que ce dernier fasse partie des douze disparus, ont-ils ajouté.

Au total, 157 personnes qui tentaient de rejoindre l’Espagne par la mer dans des embarcations de fortune, ont été repérées lundi dans les eaux qui séparent l’Espagne du Maroc, ont précisé les secours maritimes espagnols. Parmi eux, deux Algériens ont été sauvés près de Sebta tandis que la police marocaine a intercepté 39 immigrants dans le détroit de Gibraltar.

Des personnes interpellées

Les équipes de secours en mer ont aussi sauvé deux groupes de 59 et 27 immigrants qui voyageaient à bord de deux embarcations près des côtes d’Almeria et Grenade, dans le sud de l’Espagne.

Tous sont “apparemment en bonne santé”, a précisé la porte-parole des secours maritimes.

D’autre part, la police a interpellé 19 personnes qui avaient débarqué clandestinement sur la petite île de La Graciosa, dans l’archipel des Canaries. Parmi eux se trouvaient six mineurs de 13 à 15 ans et une fillette de 11 ans, a indiqué un porte-parole de la police, ajoutant que les migrants “montraient des signes de fatigue et d’épuisement”.

De nombreux immigrants subsahariens tentent presque quotidiennement de gagner l’Espagne à partir du Maroc par voie maritime, à travers le Détroit de Gibraltar, ou par voie terrestre, en franchissant la frontière avec les enclaves espagnoles de Sebta et Melilla.

En 2012, 3.804 immigrants avaient atteint les côtes espagnoles par la mer, selon le ministère de l’Intérieur espagnol.

aufait/AFP

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*