Qui est la femen d’Essaouira

0
2090

femen-haiti-maroc-c-dr

[box type= »info »]Elvire Duvelle-Charles n’est pas une novice, et la polémique enclenchée par la publication de sa photo dénudée sur la page Facebook des Femen-France ne doit pas la surprendre.©DR[/box]

La retrouver n’a pas été difficile. La «femen d’Essaouira», est une militante française aguerrie et qui n’a pas peur de la controverse.

Elvire Duvelle-Charles, une jeune réalisatrice française de 25 ans, se décrit comme «une fille de la diaspora haïtienne». C’est aussi une militante très engagée dans le mouvement femen en France, elle a notamment participé à des actions aussi médiatisées que controversées contre les manifestations anti-mariage gay et contre Silvio Berlusconi en février dernier, en Italie.

Sa photo, seins nus sur une terrasse d’Essaouira, publiée sur la page Facebook des femen France a suscité des centaines de commentaires, positifs ou indignés… Elle avait inscrit sur son torse: «il y aura des millions d’activistes seins nus. Nous serons des millions du Maroc à la Tunisie!»

Ce n’est pas son premier coup d’éclat

Mais Elvire Duvelle-Charles n’est pas une novice, et la polémique enclenchée par la publication de sa photo dénudée sur la page facebook des femen-France ne doit pas la surprendre.
En effet, des «articles» publiés sur des sites conservateurs chrétiens et contre le mariage gay ont par exemple affirmé qu’elle était une ancienne prostituée, ou que le mouvement était «commandité» par un financier sioniste…

Ce qui ne l’a clairement pas empêchée de continuer à militer. Et en février dernier, elle avait accordé une interview au site menly.fr dans laquelle elle expliquait être profondément féministe et ne plus supporter «ce harcèlement et ces inégalités hommes-femmes. Les Femen ont un mode d’action qui me correspond. Et comme je ne suis pas de nature passive…»

Elle se décrivait aussi comme «de nature pudique» mais ajoutait qu’il y a «une grande différence entre se dévoiler sur la plage ou dans le cadre de nos actions. Le «sein nu» véhicule notre message : on veut donner une autre image de la nudité, laquelle n’est pas destinée qu’à la séduction. C’est le symbole de la femme forte, combattante, vindicative. La nudité est notre armure. […] on se sent forte, car on l’impose quand on veut, où l’on veut».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*