Un satellite militaire espion marocain inquiète l’Algérie

0
1974

Un satellite militaire espion commandé par le Maroc auprès de l’équipementier français « Thales Alenia Space », inquiète les autorités algériennes, selon lesquelles Rabat a acquis ce satellite de surveillance terrestre de haute résolution pour espionner l’Algérie.

jpg_42586637

L’accord, en vertu duquel le Maroc a commandé ce satellite militaire, aurait été signé lors de la visite officielle du président français François Hollande au Royaume, en avril dernier, affirme le quotidien algérien Al Khabar.

D’après la même source, le Maroc a acquis ce satellite pour surveiller son voisin de l’est et la bande frontalière qui le sépare du Royaume, reprochant à la France de n’avoir pas autorisé l’Algérie à s’octroyer le même équipement militaire.

L’Algérie espère qu’il ne s’agit pas d’un « Syracuse », un modèle de satellites militaires sécurisés et dotés d’une technologie très performante en matière d’espionnage, qui permettrait au Maroc de surveiller les zones algériennes sensibles.

Le Maroc possède deux satellites en orbite. Le premier dédié aux télécommunications et à la prévision météorologique baptisé Zarkaa Al Yamama, avait été lancé en 2001, depuis la base de lancement de Baïkonour au Kazakhstan.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*