Nouvelle tentative d’assaut à Melilla

0
1130

4602257-6890140

Plus de 30 immigrants subsahariens ont tenté, lundi, de franchir la frontière grillagée qui sépare le Maroc de l’enclave espagnole de Melilla, cinq d’entre eux étant finalement parvenus à entrer en Espagne, ont annoncé les autorités locales.

“Un groupe d’environ 35 immigrants d’origine subsaharienne s’est approché de la frontière grillagée” vers 02h 00 GMT, a expliqué à l’AFP une porte-parole de la préfecture. “Seuls cinq d’entre eux sont parvenus à entrer tandis que les autres sont repartis vers le Maroc.” Trois gardes civils ont été blessés légèrement en tentant d’empêcher leur passage, a-t-elle ajouté.

Des groupes de migrants venus d’Afrique subsaharienne lancent régulièrement des assauts contre la frontière à Melilla, espérant pénétrer sur le continent européen.

Melilla, peuplée de 80.000 habitants, est la seule frontière terrestre de l’Union européenne avec le continent africain, avec l’autre enclave espagnole de Ceuta, également sur la côte marocaine.

Fin 2012, des associations de défense des droits de l’Homme ont affirmé que 20.000 à 25.000 clandestins originaires d’Afrique sudsaharienne se trouvaient sur le sol marocain.

Le préfet de Melilla, Abdelmalik El Barkani, avait souligné il y a une semaine la difficulté pour les autorités espagnoles de répondre à la forte pression migratoire aux portes des enclaves, le flux de l’immigration clandestine venue d’Afrique s’étant déplacé depuis la fin des années 2000 après avoir utilisé la voie maritime vers l’archipel des Canaries, à l’ouest du Maroc.

AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*