Casablanca : Une brésilienne devant le juge pour avoir giflé un policier

0
1048

La ressortissante brésilienne résidente au Maroc est épouse d’un parlementaire à la chambre basse, originaire de la région de Taza et très riche homme d’affaire.

Police_maroc

Lundi prochain, devant le juge du tribunal de 1ère instance à Casablanca, sera déférée en état d’arrestation, une ressortissante brésilienne, nouvellement résidente au Maroc, pour avoir agressé physiquement et verbalement un policier de circulation, qui était en service au périphérique Mers-Sultan à Casablanca.

Les faits remontent au 26 avril passé, lorsque les policiers du 5ème arrondissement Benjdia à Casablanca reçurent un appel à intervention en urgence, leur transmis par radio par un collègue.

Une estafette transportant une unité de gardiens de la paix s’y rende en urgence pour découvrir qu’une femme était dans état second et agressait un policier de la circulation.

Le policier relevant de l’arrondissement de sureté d’Anfa, avait en effet sifflé pour faire arrêter une voiture 4/4 infractionnaire.

Le conducteur parlait au téléphone portable tout en conduisant, le policier lui demandait, comme il est d’usage, de présenter ses documents avant de lui constater son infraction, sauf que l’homme au volant refusa de s’exécuter lançant au visage du policier qu’il est parlementaire, bénéficiant de l’immunité.

Le policier, indécrochable, refusait ses justificatifs et insistait pour voir les papiers du véhicule, le parlementaire s’est mis alors à crier et à menacer le policier de circulation qu’il allait lui régler son compte auprès du préfet de police de Casablanca.

A ce moment là, l’épouse brésilienne du parlementaire qui était à ses cotés, a sorti son portable et à commencer à prendre en photo le policier, celui ci protesta et lui demanda de cesser, elle quitte alors le véhicule et vint à son niveau et lui asséna plusieurs baffes en plein visage et le couvrit d’insultes.

Des sources sur place ont indiqué, qu’outrés par le comportement de la femme et de son riche compagnon, des passants encerclèrent leur voiture pour les empêcher de fuir et restèrent ainsi jusqu’à l’arrivée des renforts de police, qui mirent en arrestation la femme brésilienne.

Lundi prochain, elle sera inculpée pour agression d’un agent public durant l’exercice de sa fonction.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*