Bagarre entre supporters OM-OL : un Marseillais mis en examen (Vidéo)

0
777

Le chauffeur d’un minibus de supporters Marseillais, impliqué samedi à un péage autoroutier dans des échauffourées avec des supporters Lyonnais, a été mis en examen lundi à Carpentras pour « violences avec arme en récidive », a-t-on appris auprès du parquet.

Le chauffeur d’un minibus de supporters Marseillais, impliqué samedi à un péage autoroutier dans des échauffourées avec des supporters Lyonnais, a été mis en examen lundi à Carpentras pour « violences avec arme en récidive », a-t-on appris auprès du parquet.

L’homme, âgé de 26 ans, membre de l’association des supporters du virage sud, a été placé sous contrôle judiciaire avec notamment l’interdiction de se rendre dans l’enceinte d’un stade de football et d’exercer une activité liée à l’association a laquelle il appartient, a précisé a l’AFP le vice-procureur de la république à Carpentras, Stanislas Vallat. Samedi, en marge de la 37e journée de Ligue 1, le jeune homme qui conduisait un minibus transportant une dizaine de supporteurs, a, selon ses dires, démarré « à faible allure de crainte de se faire lyncher » par les supporteurs lyonnais qui encerclaient son véhicule au péage de Bollene (Vaucluse), a rapporté la même source.

Plusieurs de ces supporteurs avaient été alors renversés et légèrement blessés. Quelques minutes plus tôt, une bagarre générale avait éclaté lors de la rencontre fortuite de ces supporters au péage autoroutier, nécessitant l’intervention des forces de l’ordre. Durant sa garde à vue à la brigade de gendarmerie d’Orange,  le jeune homme a également admis avoir déjà été condamné en 2009 pour des violences exercées dans le cadre d’une manifestation footballistique, a précisé le parquet.

L’affrontement est survenu de manière « fortuite » au niveau du péage de Bollène sur l’autoroute A7, où des supporteurs de l’Olympique de Marseille, qui se rendaient à Saint-Etienne, ont croisé ceux de l’Olympique lyonnais qui allaient à Nice. La rencontre Nice-Lyon ayant été reportée à dimanche, le car des supporteurs de l’OL faisait demi-tour au péage quand il a rencontré celui de l’OM. Le minibus marseillais a été intercepté dans la Drôme avec deux autres cars de Marseillais qui avaient quitté les lieux de la rixe avant l’arrivée des forces de l’ordre.

Valls condamne

Le dernier bilan fait état de 17 blessés, dont deux plus sérieusement touchés. Selon une source proche de l’enquête, l’un d’eux a été percuté par le minibus marseillais quand il quittait les lieux. Une personne a aussi été touchée à la main par une arme blanche. Les blessés, parmi lesquels ne figure qu’un seul supporteur de l’OM, ont été hospitalisés dans la région. Une source proche de l’enquête souligne que des supporteurs des deux camps était « fortement alcoolisée ».

Six jours après les incidents du Trocadéro, le ministre de l’Intérieur Manuel Valls a condamné de « graves incidents qui montrent que le football est encore malade » et a renforcé la sécurité de certains matches du week-end.
Source: LCI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*