Mobilisation autour d’un étudiant nécessitant une greffe de cœur

0
1027

Sans-titre-2

Depuis près de deux semaines, plusieurs internautes marocains sont mobilisés pour sauver la vie d’un jeune étudiant marocain souffrant d’une maladie cardiaque et qui nécessite en urgence, une greffe de cœur. Le coup de l’opération, qui ne peut être pratiquée au Maroc, s’élève à plus de 2 millions de dirhams. Dans l’incapacité de couvrir les frais de l’opération, la famille appelle à la générosité des Marocains et à leur tête, le roi Mohammed VI. 
Il s’appelle Mohamed Amine Bouabdalli et depuis quelques jours, de plus en plus d’internautes marocains sont mobilisés autour de lui. Agé d’à peine 25 ans, ce jeune ingénieur marocain, diplômé en 2012 de l’Université de Technologie de Belfort-Montbéliard n’a pas eu le temps de faire ses preuves au Maroc. En cause, quelques temps après avoir regagné le royaume, les médecins lui ont diagnostiqué une maladie cardiaque grave, qui menace sérieusement ses jours.

Il s’agit d’une cardiomyopathie dilatée, une maladie qui touche le muscle du myocarde, conduisant à l’insuffisance cardiaque et pouvant entrainer à n’importe quel moment une mort subite. Pour s’en sortir, Mohamed Amine, placé depuis le 3 mars dernier sous surveillance médicale à l’hôpital Ibn Sina, à Rabat, doit absolument subir une greffe du cœur. Une opération qui, en l’absence de donneurs et de matériel médical adéquat, ne peut actuellement être pratiquée au Maroc.

Plus de 2 millions de dirhams de frais

Mohamed Amine doit donc être opéré en France, mais le coût de l’opération est très élevé et ne peut être supporté par sa maman toute seule. Celui-ci s’élève, en effet, à plus de 2 millions de dirhams, comprenant entre autres les frais du transport, estimés à environ 25 000 euros, les frais de son hospitalisation en France, situés aux alentours 450 euros par jour. Selon sa maman, Fatima Menaouar, près de 500 000 dirhams ont, d’ores et déjà, été récoltés grâce à la générosité des donneurs.

Mais beaucoup reste encore à trouver. Consciente de l’importance de la somme nécessaire à l’opération, Fatima Menaouar a adressé un appel au roi Mohammed VI qui, selon elle, est le seul qui pourra l’aider à sauver la vie de son fils. Aujourd’hui, Mohammed Amine est « officiellement inscrit sur la liste des demandeurs d’organes partout en France ». « Dès qu’un cœur sera disponible et compatible, Mohammed Amine sera immédiatement » transporté en France, indique-t-on sur le site web Aider-amine.com, mis en place spécialement pour lui venir en aide. Plusieurs pages et groupes ont également vu le jour sur les réseaux sociaux dans le seul et même objectif : sauver Mohamed Amine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*