Le Bayern humilie le Barça

0
720

bayern-10904003oqdmi_1713

Le Bayern Munich a infligé une correction au Barcelone de Messi, s’imposant 4 à 0 en demi-finale aller de la Ligue des champions et prenant une très bonne option sur la finale, mardi soir à l’Allianz Arena.

Etrillé 4-0, le FC Barcelone s’est vu infliger une leçon de football par le Bayern de Munich, mardi soir à l’Allianz Arena, en demi-finale aller de la Ligue des champions Titre national en poche et qualifié en Coupe d’Allemagne, le Bayern poursuit avec brio sa route vers une troisième finale de C1 en quatre ans, avec le rêve de s’imposer enfin pour réaliser le premier triplé outre-Rhin. L’ogre bavarois a pris sa revanche sur le Waterloo de 2009 lorsqu’il avait été battu par le Barça sur le même score en quarts de finale aller avant d’être éliminé. Le tout sous le regard de son président Uli Hoeness, qui effectuait sa première sortie en public depuis l’affaire de fraude fiscale qui a presque fait de l’ombre à la préparation de ce match au sommet.

Le Barça devra montrer un tout autre visage la semaine prochaine au Camp Nou. Et particulièrement Messi. Pour son retour en jeu après deux matches de Liga d’absence, l’Argentin fut loin du niveau du quadruple Ballon d’or qu’il est…

Le Barça déboussolé

Certes, l’équipe de Vilanova a déjà renversé la vapeur contre le Milan en quarts mais le retard n’était alors que de deux buts… « La possession du ballon sera cruciale », avait dit Xavi la veille en conférence. Mais si le capitaine, avec Iniesta et Co ont monopolisé le cuir durant la première période (63% contre 37%), le Barça n’a quasiment pas existé en attaque, à l’image d’un Messi transparent, qui a plus marché que couru.

Si Robben a manqué le coche dès la 2e minute sur une intervention de Valdes, le Bayern, où certains comme Schweinsteiger semblaient tendus, a logiquement pris l’avantage par Müller à la 25e minute. Sur un énième corner, les Bavarois sont restés devant, Robben centrant sur Dante qui croisait bien sa tête sur Müller dont la tête au deuxième poteau trompait Valdes (1-0). La meilleur occasion catalane est intervenu quatre minutes plus tard sur un centre de Pedro qui était juste détourné par Dante alors que Messi avait armé sa frappe.

Du rêve au cauchemar

A la reprise, le Barça reprenait le contrôle du ballon mais ne parvenait pas à contourner un bloc bavarois bien en place. Et sur un nouveau corner, tiré par Robben, Müller remettait au centre avec Gomez, seul devant le but et en position de hors jeu, à la conclusion (2-0, 49). Le scénario commençait à devenir cauchemardesque pour les Blaugrana! Ils n’arrivaient pas à franchir la dernière ligne bavaroise et s’exposaient à chaque attaque adverses de Ribéry et Robben.

Ce dernier, très en jambes, prenait de vitesse son défenseur, et profitait d’un écran de Müller pour inscrire le 3e but (73). La partie tournait ensuite à la correction: sur un contre rapide, Ribéry servait Gustavo dont le centre était repris par Müller (4-0, 82), son 7e but en C1 et le 134e du Bayern cette saison toutes compétitions confondues.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*