Agée de 80 ans, en grève de la faim contre sa pension de 175 DH/mois

0
1509

photo-femme-agee-640

Fatoum Jazouli, âgée d’environ 80 ans, a entamé le 18 avril une grève de la faim à Fès pour protester contre sa maigre pension qui ne dépasse pas 175 dirhams par mois.

Sa petite-fille Nabila Ankoud a expliqué à Lakome que sa grand-mère Fatoum Jazouli, qui a perdu la vue, est la première femme âgée qui entame une grève de la faim au Maroc, et qu’elle est la veuve d’un soldat des forces armées royales.

La jeune fille a expliqué que sa grand-mère loge chez ses enfants dans le quartier Narjis à Fès. Elle s’était adressée par lettre, avant la grève de la faim, au substitut du procureur général du roi  auprès de la Cour d’appel mais ce dernier aurait refusé sa demande.

Selon le texte de sa lettre, elle avait frappé aux portes de toutes les institutions pour la régularisation de sa situation et lui permettre de bénéficier d’une retraite complémentaire, mais en vain. La lettre mentionnait qu’elle recevait uniquement une pension de 175 dirhams par mois, ce qui l’obligeait à loger chez ses filles mariées.

Nabila Ankoud a indiqué que sa grand-mère a finalement décidé d’entamer une grève de la faim jusqu’à ce que sa revendication soit satisfaite. Elle a été aujourd’hui transportée à l’hôpital Ghassani dans un état grave, après avoir cessé de boire de l’eau depuis jeudi 25 avril.

Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a affirmé à plusieurs reprises qu’aucun Marocain ne percevait désormais une retraite inférieure à 1000 DH, grâce aux mesures entreprises par l’actuel gouvernement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*