Salé: Communiqué mise en liberté provisoire par le juge d’instruction du parlementaire accusé de piller le sable

0
592

La Cour de Salé première instance, A décidé la mise en liberté provisoire du conseiller parlementaire Akaddaderh Khulaifi, du Parti de l’Union constitutionnelle, de son implication dans le pillage du sable, après son interrogatoire par le juge d’instruction, qui a duré pendant neuf heures, la journée de lundi, et de déterminer le 12 Février prochain sa confrontation avec les autres accusés.

batard

On a appris que l’accusé a été interrogé par le sous-secrétaire du procureur du roi de Salé, avant que ce dernier décidé d’attribuer au juge d’instruction, la mise en liberté provisoire, dépouillé de son passeport, et de présenter une garantie financière de 20 millions de centimes.

La police judiciaire de la gendarmerie royale, a arrêté quatre camions la semaine dernière, chargé de sable volé, et après enquête auprès des conducteurs, ils ont reconnue charger du sable sans permis, pendant des années, et que la propriété appartient au conseiller parlementaire Akaddaderh Khulaifi.

A quand le même sort pour le parlementaire Mohamed Aberkene, dont le pillage du sable de Bouyafar continue, sans être inquiété sans toute autre mesure?

P8110304

P8110305

P8110306

P8110307

P8110308

P8110311

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*