L’AGONIE : Député Aberkene Mohamed dévastateur de la nature

0
925

devaste-foret1

 

L’agonie de la forêt de Bouyafar se poursuit La forêt d’Iaazaanen region de Bouyafar pres de Nador, ou ce qu’il en reste, est à la merci des excavatrices de cet ogre exterminateur de la nature, sans aucun égard aux menaces sérieuses pesant sur ce site d’intérêt écologique et biologique. Un lieu présent dans la mémoire des dernières générations de la région de Nador, surtout pour ses aires de pique-nique à l’ombre des arbres.

Les convoitises ont commencé il y a quelques années avec l’annonce de construction de sites balnéaires d’intérêt touristique, par ce député malveillant à la réputation de trafiquant de drogue, qui lui a value la rupture avec son associe Hadj Hamed (LARGO) de son pseudonyme, qui lui avait fait des parts dans son bateau. Apres que Hadj Hamed a eu connaissance qu’il remplissait le bateau de pêche de drogue qu’il transportait dans le bateau, pour ensuite la transvaser sur des bateaux espagnoles en pleine mer. Irrespectueux de l’environnement, et à la tête de la présidence de la commune, il fallait qu’il se fasse élire comme représentant à la chambre des députés, et de ce faite il allait avoir son immunité parlementaire ainsi créer non pas son domaine, mais son état et être intouchable. Sans pour autant que la commune lui échappe il fait porter son fils ainée Imade (recherche jusqu’à ce jour par les polices Marocaine, pour trafic de drogue et autres crimes). Grace à cette stratégie il pouvait toujours avoir Bouyafar dans sa main, puisqu’il se faisait élire par la en tant que sous président !!! Tandis que son fils ainé s’occupe du trafic de drogue, nôtre cher député s’occupé de blanchir cet argent sale dans les constructions illégales sur les terres volées à de pauvres gens, qui sont les véritables propriétaires. Apres quelques années de ce manège d’un président fantôme, il fallait qu’il trouve une autre alternative du faite que son fils était recherche par les autorités. Il se décider à mettre son deuxième fils Jawad et sa fille à la tête de la présidence de Bouyafar dans le but de continuer à faire de faux actes de propriété qu’il établissait avec ces complices (Son beau-frère Hamed Hamani, les moukadames (sortes d’élus) qui signaient ou témoignaient dès qu’ils leurs en donnait l’ordre, Sans oublier un autre de ces nombreux complices nous citerons un de ces avocats Talbi Marzouk qui a décime lui aussi des dizaines d’hectares (photos à l’appui ainsi que des photos satellites) et des témoins payés 100 voire 200 dirhams, et ainsi continuer à faire de la construction sauvage et illégale!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*