Déforestation et vol de terrains photos prises a quelques mois d’intervalle avec Google map

1
1217

Sans-titre-1

Le Maroc perd environ 30.000 hectares de forêts chaque année à cause de l’extension des projets immobiliers, et le vol des terrains par les corrompus qui se font élire par des élections truquées et de la faiblesse des programmes de reboisement.

« Environ 30.000 hectares de forêts sont détruits chaque année à cause de l’extension des projets immobiliers anarchiques dans les périphéries urbaines, un exemple bien connu dans la région de Nador le député Mohamed Aberkene (Mohamed Oubarchane) à lui seul il totalise des milliers voir des millions d’arbres, sans qu’il soit inquiète par les autorités de la région de Nador,ni de Rabat, dont il graisse les pattes avec des valises bien pleines et des poissons nettoyées et prépares soigneusement par sa femme.

Notre foret part en fumée tous les soirs avec des feux allumés par les personnes, aux ordres du député corrompu Mohamed Aberkene, qui se voient à des kilomètres à la ronde et les gardes forestiers et les autorités locales tournent le dos à ce massacre.
Viennent ensuite les incendies et la sècheresse », selon un rapport de l’Association marocaine des droits humains (AMDH) publié à la veille de la journée internationale des forêts, le 21 mars.

Ce document indique par ailleurs que la superficie forestière du Maroc est de 9% alors que la moyenne mondiale varie entre 15 et 20%.

« Les incendies de forêts, la faiblesse des projets de reboisement, l’exploitation du bois dans des activités industrielles ou pour le chauffage accentuent cette érosion forestière », ajoute l’AMDH.

Plus de 30.000 hectares d’arganiers, un arbre qui ne pousse qu’au Maroc et dont l’huile est utilisée dans la cosmétique, disparaissent chaque année à cause de la prolifération des grandes propriétés agricoles, précise encore l’ONG marocaine.

La désertification, qui touche plus de 200.000 hectares dans les oasis du sud du royaume, est un facteur supplémentaire limitant la superficie forestière, conclut le rapport.

Talbi Marzouk un de ces complices

 

1 COMMENTAIRE

  1. محمد أبرشان٫ يترامي على أراظي أجداد الأهالي في الناظور جماعة إعزانن بني بيافر٠ بتحايل على القانون والتحايل على الورثة رغم التعرضات والشكايات الموثقة في الجماعة اللتي هو عضو فيها.
    ذلك بإستغلال النزاع بين الورثة أصحاب الأرض التي ورثوها عن أجدادهم وبحوزتهم سكوك البيع والشراء .
    الحجج والوثائق شاهدة على هذا التحايل رغم التغطية بوثائق ملكية حديثة العهد لمجموعة من الأراضي ومنها من عليها غابات قطعت أشجارها عبثا ومصلحة المياه و الغابات استسلمت وردخت للأمر؟؟؟ . الملكيات في إسم زوجة محمد أبرشان وهذه الوثائق حديثة العهد و مبنية على باعة غير قانونيين٫ولا تكتمل فيهم صفة الورثة٠٠٠و إلخ٠٠٠٠ لمجرد تصريحهم بالشرف و تواطئ السلطات المحلية مستعينا بشهود زور و سوء استعمال السلطة والبلطجة بأساليب خبيثة، في ظل التهميش والعزلة اللتي تعرفها المنطقة في جميع الميادين٠
    أين هي مبادئ حقوق الإنسان في هذه البقعة الجميلة و الواعدة من المغرب ؟؟؟
    أين هي ثوابة الدولة من حقوق مدنية وأمنية ووو؟؟؟ يتبع٠
    اللهم إن هذا منكر،اللهم إن هذا منكر،اللهم إن هذا منكر٠

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*